Accueil » Blog » La validation des pages aux standards W3C n’améliore pas leur référencement

La validation des pages aux standards W3C n’améliore pas leur référencement

publié le 17 septembre dans Vidéos Google - 4 commentaires

Un mythe tenace du référencement vient de disparaitre suite à la publication, hier, d’une nouvelle vidéo de Matt Cutts. Il y confirme, en seconde partie, que Google n’accorde pas de « bonus » aux pages qui sont valides aux normes du W3C.

La question posée concernait la validation de la page d’accueil de Google et non pas la possibilité que les sites valides bénéficient d’un traitement de faveur, mais cette dernière est l’information que les référenceurs doivent retenir de la vidéo ci-dessous.

La vidéo :

Le résumé :

Pourquoi Google n’est pas valide ? Google compte chaque byte (unité de mesure informatique) de leurs pages, car ils doivent répondre à plusieurs centaines de millions de requêtes par jour. Leur but est donc de les rendre aussi « légères » que possible afin de réduire leur impact sur leur bande passante, et c’est pourquoi ils choisissent d’ignorer certaines recommendations du W3C.

Il pourrait créer des pages valides et « légères » en utilisant les technologies récentes, mais la nécessité de support des navigateurs obsolètes rend cette tâche difficile.

Matt Cutts continue avec la partie intéressante pour les référenceurs dans laquelle il indique que parce que la vaste majorité des pages sur le Web ne sont pas valides, et que Google préfère la pertinence d’une page à sa validité, cette dernière n’entre pas en compte dans le classement des pages par le moteur.

Même si la validation des pages n’améliore pas leur position, les valider est une bonne habitude à prendre, car cela peut éviter certains problèmes d’affichage dans les navigateurs.

Abonnez-vous au blog

  • Envoyer
  • Digg
  • Del.icio.us
  • Stumble Upon
  • Facebook

{ 4 commentaires… lisez-les ci-dessous ou ajoutez-en un }

Château Saint-Émilion mars 6, 2011 à 12:18

la validation des pages web d’un site permettent, à mon sens, de mieux positionner les pages d’un site internet sur les moteurs de recherche. Je crois que si le W3C est à même de comprendre le balisage sémantique d’un site web, il sera alors parfaitement compris des spider des différents moteurs de recherche.

Répondre

propulsr mars 6, 2011 à 15:50

Je ne pense pas que cela joue un role, comme le dit MC trop peu de sites sont valides, et invalidité != inaccessibilité (en tout cas pas dans la majorité des cas)

Répondre

Scooter 50 avril 6, 2012 à 09:52

Si je pense aussi que la validation W3C ou en tout cas la quasi-validation (quelques erreurs au plus) est certainement un petit plus pour le positionnement, c’est parce que le site est mieux compris : oui donc moins soupçonné de dissimulation de contenu par ex., mais il est aussi plus rapide, et ça c’est vraiment important pour l’expérience Internautes et donc pour les moteurs de recherche.

Répondre

buray novembre 6, 2012 à 00:58

La norme w3c a une répercussion très légère sur le référencement par contre il permet que votre site sois visible par tous …une page trop longue a charger peut décourager vos éventuel lecteur, cela peux également gêner les spider pour l indexation de vos pages …..le w3c est un gage de qualité on ne peut pas référencer correctement un site web si la structure de celui ci n est développé correctement …(balises alt balise niveau ……)

Répondre

Laisser un commentaire